Chaque jour, dans de très nombreuses entreprises, des milliers de salariés rejettent la fatalité, refusent de payer au prix fort, les conséquences d'une crise dont ils ne sont en rien responsables.

Depuis la fin 2008 le contexte change. Les organisations CGT, CFDT, FO, CFTC, CGC, FSU, SUD et UNSA se sont accordés sur les propositions et revendications fortes pour aider les salariés à changer le rapport des forces et peser plus fort sur les décisions du patronat et du gouvernement.

Elles appellent à faire du 29 janvier 2009 une puissante journée de mobilisation interprofessionnelle, de grève et de manifestation.

L'avalanche de "réformes" qui conduisent toutes à de gravissimes retours en arrière, se voit désormais opposer un front syndical uni sur des objectifs revendicatifs, capable de donner de l'espoir et de rassembler des millions de salariés le 29 janvier.

Ensemble, les organisations syndicales affirment que "les seules lois du marché ne peuvent régler tous les problèmes".

Ensembles, elles exigent la priorité donnée au maintien des emplois, l'amélioration du pouvoir d'achat, la réductions des inégalité, une protection sociale dans un cadre collectif, la préservation et l'amélioration des conventions collectives, des services publiques répondant aux besoins de notre société et de la population.

La CGT qui a beaucoup contribué à créer les conditions de cette situation nouvelle, appelle tous les salariés, actifs, retraités, chômeurs, précaires, à se rassembler avec force et convictions.

Dans toutes les entreprises, nous appelons les salariés à se réunir pour débattre des revendications, décider des actions, des arrêts de travail, organiser la participation aux manifestations.

LE 29 JANVIER A VALENCE RASSEMBLEMENT A 14 HEURES PLACE DU CHAMP DE MARS