Les réformes de 1993 et de 2003 conduisent à terme à une baisse relative des pensions par rapport aux salaires d’activité de 30 %. C’est inacceptable.

L’allongement de la durée de cotisation va rendre de plus en plus inaccessible la retraite à taux plein à 60 ans.

C’est un effondrement de notre système de retraite par répartition qui est ainsi programmé.

La Cgt met en avant quatre orientations pour assurer l’avenir de nos retraites

Garantir un niveau de pension au moins égal à 75 % du salaire pour une carrière complète (avec un minimum garanti au moins égal au Smic).

Reconnaître une carrière complète à 60 ans intégrant les périodes de stage, d’étude, d’activité professionnelle ou d’inactivité forcée (chômage, recherche d’un premier emploi, ...).

Mettre immédiatement en place un dispositif de départ anticipé en retraite pour les salariés ayant exercé des travaux pénibles, dangereux ou astreignants. C’est une question de justice sociale.

Modifier la répartition des richesses en faveur du travail en réformant la « cotisation employeur », en tenant compte de la politique d’emploi et de salaires des entreprises.

Retraites : nous sommes tous concernés, engageons-nous, mobilisons-nous.

RASSEMBLEMENT A VALENCE 14 HEURES 30 PLACE DU CHAMPS DE MARS