Une nouvelle phase de discussion avec le gouvernement s'ouvre sur l'avenir de notre système de retraite. Ce dernier vise l'allongement à 41 ans de la durée de cotisation parallèlement à la baisse du niveau des pensions.

Le MEDEF de son coté fait monter les enchères en proposant de reculer le droit à la retraite à 62 ou 63 ans, de réduire la contribution des entreprises au financement des retraites. Quand on voit la façon dont l'industrie de la chaussure à Romans a liquidé des centaines d'emplois avec pour outil essentiel les départs anticipés en retraite, facile d'imaginer avec quel niveau de pension les salariés risquent de se retrouver.

Pour sa part la CGT propose:

_La garantie d'un niveau de pension au moins égal à 75% du salaire
_L'indexation des pensions et retraites sur les salaires
_Le droit à la retraite à 60 ans, à taux plein pour tous
_La possibilité d'un départ anticipé en retraite pour les salariés ayant exercé des travaux pénibles
_La taxation du travail précaire, des profits financiers.

L'action collective paie, de nombreuses luttes obligent gouvernements et employeurs à revoir leurs projets. La CGT propose des manifestations dans toute la France samedi 29 mars, pour la Drôme ce sera à 14 heures devant la Préfecture avec la FSU, la CFTC et l'UNSA.