La situation nous laissait craindre une liquidation définitive de l'entreprise Jourdan. Le tribunal de commerce a donc décidé ce jeudi 6 mars 2008 que le fond d'investissement FinZurich était le mieux à même de reprendre l'entreprise avec 130 emplois et 15 Millions d'€uros d'investissement. C'est une bonne nouvelle pour notre bassin d'emplois, preuve que l'industrie de la chaussure à Romans garde de l'attrait.

L'expérience nous a appris la méfiance à l'égard de ce genre d'investisseur, basé au Costa Rica, la vie des travailleurs Romanais n'est pas leur priorité.
Nos batailles pour le développement de l'industrie du cuir, chaussure et maroquinerie gardent toutes leurs validités. Nous restons persuadé que sans la mobilisation de l'ensemble des acteurs de notre territoire, l'entreprise Jourdan serait déjà enterrée.