Tenter de faire respecter le Code du Travail, la Convention Collective de la Métallurgie, de faire respecter les droits des salariés et de les informer est considéré par la Direction de COURBIS comme insupportable.
Tout est organisé par cette Direction pour culpabiliser notre Délégué syndical. Son activité professionnelle s’est déroulée sans problème jusqu’à son 1er mandat électif, depuis lequel la répression n’a fait que s’amplifier, pour atteindre des sommets depuis sa désignation en tant que Délégué syndical.
Une mesure de licenciement est envisagée à son encontre, sous le motif, entre autres, que son activité syndicale nuit au bon fonctionnement de l’entreprise.
Le Comité d’Entreprise Courbis est convoqué le 2 mai 2007 à 16 h 00, afin d’émettre un avis sur ce projet de sanction.
L’éviction du syndicat CGT de l’entreprise Courbis règlera-t-elle la situation quotidienne des salariés ? Salaires, conditions de travail…
Le Syndicat CGT Courbis et l’ensemble des Syndicats CGT apportent leur totale solidarité à notre camarade. Rassemblement le 2 mai à 16 heures devant Courbis Synthèse à Romans (après le garage Renault SODRISA)