Le jugement des référés du Tribunal de Grande Instance de Valence vient de tomber et considère que l'action en justice de La Poste est "sans objet".
"la demande présentée par La Poste doit être considérée, sans qu'il y ait lieu de se pronocer sur le caractère ou non illicite du trouble occasionné dans le cadre du mouvement de grève, comme étant sans objet".

Autrement dit, Monsieur le Directeur de La Poste, circulez il n'y a rien à voir ! Et la prochaine fois, laissez donc ce pauvre huissier de justice dans son lit à 5 heures du matin !!